LYON15-16
Bibliographie des éditions lyonnaises 1473-1600


Lyon et la base Lyon15-16

N.B. Sur la page d'ouverture de ce site apparaît un extrait du Plan scénographique de la ville de Lyon (vers 1550) montrant l'église Notre-Dame de Confort et son couvent (en haut à gauche) qui pointe à droite vers la rue Mercière des imprimeurs et libraires et qui court jusqu'au Pont de la Saône. Nous sommes sur la presqu'ile entre Rhône et Saône. Extrait reproduit avec la généreuse permission des Archives municipales de Lyon (2 SAT 3).

Contenu. Cette base est consacrée aux imprimés (livres, livrets, placards et autres) publiés par des imprimeurs et libraires lyonnais. Cela représente environ 90% des notices. Sont comprises les éditions lyonnaises produites en collaboration avec un imprimeur ou un libraire d’une autre ville, notamment Paris, Toulouse, Genève (souvent non-signées à partir de 1560).

La base Lyon15-16 comporte environ 21 600 notices au mois d’avril 2016. La comparaison avec les notices de l’Universal Short Title Catalogue (USTC) de l’Université de Saint-Andrews est en cours (et ce ne sera pas terminé de si tôt!). Les années 1501 à 1535 ont été faites. Aussi largement les années 1570 à 1600, et dans le cas de Jean I de Tournes (1542-1564). Idéalement, il faut que chaque notice Lyon15-16 comporte un numéro de référence dans la base USTC. Le numéro de référence dans Lyon15-16 est actuellement sur la même ligne que ceux d’USTC.

La Grande Région Lyonnaise. Mais il nous a semblé pertinent d’inclure quelques villes dans les environs immédiats de Lyon où des imprimeurs lyonnais se sont retirés à un moment ou un autre. Pensons à Vienne au sud de Lyon, à Montluel au nord-est de la ville, étrangement, Neuville-sur-Saône ; dans un rayon d’une centaine de km, mentionnons Le Puy, Macon, Cluny, Chambéry, La Corrérie et la Grande Chartreuse, Grenoble, Tournon et Valence. Parfois vers le nord jusqu’à Dole et Dijon.

Sans surprise, nous empruntons également la Vallée du Rhône, où imprimeurs-libraires et leurs fils se sont souvent implantés, soit à Valence, Tournon, Montélimar, Orange, Avignon, Nîmes, Aix et Marseille, sans oublier à l’ouest Montpellier et à l’est plus rarement Sisteron, Manosque et Nice.

Cette ouverture parait assez logique, étant donné la fort implication de Lyonnais dans les affaires de ces villes. Nous suivons aussi sur ce point la Bibliographie lyonnaise, qui consacre dans le t. 10 plusieurs pages à la carrière avignonnaise de Jean de Channey, sans oublier Balthazar Arnoullet à Vienne, les frères Bonhomme à Avignon et Macé à Vienne. Les quelques éditions de Gaspard Trechsel à Vienne sont traitées dans le t. 12 Et dans le Supplément, rappelons la longue section dédiée aux imprimeurs de Tournon.

Pour obtenir unique les impressions strictement lyonnaises, il convient de mettre ‘Lyon’ dans la case : ‘Lieu/Imprimeur/Date’.

Dans la case ‘Lieu d’impression’ (case 4 en descendant), on peut interroger par Pays (par exemple, Espagne 53 résultats ; Italie 24; Pologne 2) ou par ville. ‘Lieu d’impression’ est pris dans un sens large, qui inclut la ville et le pays ayant participé d’une manière ou autre à l’impression.

La liste des villes concernées est fournie à la case 6 en descendant, qui n’est pas une case interrogeable.

Autres bases lyonnaises. Il existe actuellement trois autres bases décrivant un aspect du livre lyonnais antérieur à 1601. Deux autres sont accessibles sur ce site. D’une part, celle intitulé ‘Gens du livre’, qui contient des informations incomplètes sur les imprimeurs et libraires lyonnais de cette époque (plus de 675). D’autre part, celle des ‘Marques’ employées par les imprimeurs et libraires lyonnais 1473-1600 (plus de 800). Une quatrième base existe, celle recensant les ‘Encadrements ou cadres de titre’ (246 unités). Pour toute information sur cette dernière base, veuillez prendre contact avec William Kemp (wms.kemp@gmail.com).

 

 

 

 

Copyright © 2015, William Kemp et Jean-François Vallée